Atteinte de poisite aigüe, c’est grave docteur?

motifs à pois polka dots my je

De haut en bas et de gauche à droite: toile cirée, tasses, tablier, nuisette, chaussettes, top, foulard, maillot de bain, chaussons, chemise et jupe.

Docteur, je viens vous voir car je suis manifestement atteinte de poisite aigüe. Cela dure depuis de nombreuses années mais ces derniers mois, ça ne fait qu’empirer, est-ce grave?

De poisite aigüe? Vous voulez dire une sérieuse addiction à tout ce qui revêt un motif à pois?

Oui, c’est tout à fait ça. J’aime plus que tout les pois, dans toutes leurs couleurs et leurs tailles. Je les aime sur les vêtements, les accessoires et les objets. Par exemple, lorsque je fais du shopping,  j’ai beaucoup de mal à résister à quelque chose à pois. Il m’est destiné, il me le faut!

Je vois, vous avez effectivement tous les symptômes d’une poisite. Quand tout cela a-t-il commencé?

Je crois me souvenir de mon premier achat à pois. J’avais 14 ans, j’ai eu un coup de foudre pour ce top H&M blanc à pois rouge, que j’ai ensuite légué à ma petite sœur. Ça fait donc 14 ans que j’alimente mon dressing de vêtements à pois. Docteur, y a-t-il un âge à partir duquel cette pathologie s’estompe, comme l’acné après l’adolescence par exemple ?

Hum, votre poisite est sévère et j’ai bien peur qu’elle soit plus coriace que l’acné. Le seul traitement qui fonctionne réellement, c’est de remplacer cette addiction par une autre, autrement dit, un motif par un autre. Mais ce n’est pas de mon ressort, c’est à vous de choisir votre nouvelle obsession de motif.

Je comprends. Votre solution ne me rassure guère… Je crois avoir déjà trouvé la nouvelle folie qui me guette. Elle n’est pas nouvelle et resurgit généralement au printemps et disparaît totalement courant septembre…

Vous avez deviné laquelle? Oui, cette jolie poussée de fleurs qui garnit gaiement ma penderie l’été, affaire à suivre…
Partager



One Response to "Atteinte de poisite aigüe, c’est grave docteur?"

Add Comment
  1. laura

    17 juin 2013 at 16 h 15 min

    manifestement ça doit être une maladie contagieuse, car j’ai aussi des poussées de poisites de temps à autres…..alternées d’envies frénétiques de bleu sous toutes ses nuances!