Un printemps été 2014 en transparence

saint_laurent_SS14

Nous sommes désormais fixées sur notre sort vestimentaire de l’été prochain. Les créateurs nous ont présenté leur vision de la femme 2014. Au programme, encore beaucoup d’imprimés (arty, fleuris), du doré, de l’irisé, du plissé, de l’inspiration aquatique et tribale, beaucoup de couleurs, du pastel au vif. Les influences sont diverses mais une tendance forte se dégage de New-York à Paris en passant par Londres et Milan et a retenu mon attention : la transparence, le voile, le dénudé.

Jouer avec la transparence m’a toujours amusée. J’aime porter des blouses, de la dentelle ou des mailles légères qui  laissent transparaître le corps et la lingerie. Je trouve cela très féminin. Je le réserve généralement pour le soir. En voyant ces défilés, je me rends compte que j’ai toujours joué la transparence en haut sans ne jamais montrer le bas, enfin les jambes, vous aurez compris. Je réalise à quel point les façons de se dévoiler sont multiples, du plus sage au plus osé. Se pose également la question des sous-vêtements, avec ou sans ? Quoi monter, sa lingerie, sa poitrine, ses cuisses ? Chaque créateur a son idée de la question et je vous en dévoile les réponses.

Chez Saint Laurent et Haider Ackermann (ci-dessus), la femme n’y va pas par quatre chemins, elle dévoile le haut et ne s’encombre pas d’un soutien-gorge. Elle est sûre d’elle, regarde droit devant et impressionne quiconque se trouvant sur sa route, les hommes comme les femmes. Quoi qu’est-ce qu’il y a ? Il y a un problème ? Non je ne porte pas de soutien-gorge et alors ? C’est clairement la façon la plus osée de se dénuder, ça laisse sans voix…

jupe_tranparente

Chez Erdem, Céline et Dior, on invente la jupe transparente, à porter avec un sweat, une blouse ou un blazer bien couvrant en haut, qui s’arrête sous les fesses. Soudain, ça paraît beaucoup moins audacieux de montrer le bas plutôt que le haut. C’est terriblement moderne, fluide, raffiné, ça a l’air facile à porter en fait !

Venons-en au sujet crucial des sous-vêtements. Quelque chose me dit que les hommes ne vont pas être d’accord avec ce qui suit. Et pourtant, c’est récurrent sur les défilés… la maxi culotte. Oui mais attention, si c’est culotte haute en bas, c’est nada en haut, vous comprenez ? On ne peut quand même pas  montrer le haut + le bas. La mode est recherchée, on ne fait pas n’importe quoi, c’est une question de proportion, d’équilibre, blablabla… Bref, les mecs, vous avez 6 mois pour vous y faire, c’est comme ça. Ah pardon, je vois des brassières bien couvrantes chez Giambattista Valli et Fendi. Oui mais elles montrent leur ventre et leurs cuisses, faut pas pousser, laissez-leur un peu d’intimité quand même.

N’empêche, ranger tous nos ensembles en dentelle, c’est vache !

culottes_hautes_défilés

Je rassure les femmes qui se disaient « c’est mort, la tendance voile ne passera pas par moi », on peut aussi la jouer beaucoup plus soft. Je suis très fan des propositions de Valentino et Victoria Beckham qui réconcilient tout le monde avec la transparence. C’est graphique, très étudié et maîtrisé, c’est sublime.

valentino_vbeckham_SS14

En revanche, j’adhère moins à la tendance résille ou maille filet, très vue également. J’avoue, je ne cracherais pas sur la petite jupe noire Pringle of Scotland, mais je laisse le maillot Gucci aux sportives, ce n’est résolument pas moi !

maille_filet

Nous prévoyons également beaucoup de blanc pour ce printemps été 2014. Pas du blanc de petite fille sage sans imagination, du blanc travaillé, structuré, ajouré. Avouez qu’il est éblouissant ce blanc, un plaisir pour les yeux.

blanc_transparent

Et enfin, remettons la transparence dans son univers de prédilection, c’est-à-dire le soir, là où le dénudement est permis. Léger dévoilement des cuisses de Cara Delevingne et double décolleté chez Stella McCartney. Profond décolleté, mini-jupe et poitrine apparente chez Ann Demeulemeester. Robe sidérante de Marc Jacobs qui signe sa dernière collection chez Louis Vuitton.

Je vous ai laissé mon meilleur pour la fin, les robes de Michael Kors que je trouve magnifiques et parfaites. La question de savoir si j’oserais ou pas les porter la poitrine nue ne se pose pas car la probabilité pour qu’elles entrent dans ma penderie est nulle. Mais si c’était le cas, je crois que je ne leur ferais pas l’affront de les alourdir avec de la dentelle.

vuitton_ann_demeulemeester

Michael_Kors_SS14

En conclusion, je vous pose une question. Avez-vous remarqué que les silhouettes les plus osées sont systématiquement proposées par des créateurs masculins ?

Hedi Slimane chez Saint-Laurent, Haider Ackermann, Raf Simons pour Christian Dior, Marc jacobs pour Louis Vuitton et Michael Kors n’ont pas lésiné sur la mise à nu. Quand Victoria Beckham, Stella McCartney et Phoebe Philo pour Céline proposent un dénudé plus léger, moins évident. Seule une femme sait à quel point montrer son corps n’est pas quelque chose d’anodin. Assumer, affronter les regards insistants. Cela demande une force de caractère et une grande confiance en soi. Mais dénuder l’intégralité de sa poitrine reste du domaine de la fiction, de la création. C’est autant joli qu’irréaliste. Alors, merci messieurs pour vos divagations artistiques mais surtout merci mesdames pour savoir mieux que personne comment mettre en valeur le corps d’une femme sans trop en montrer.

Toutes les photos sont issues de style.com


Partager



4 Responses to "Un printemps été 2014 en transparence"

Add Comment
  1. Baptiste

    14 octobre 2013 at 14 h 42 min

    c beau mais certaines cuisses sont à remplumer quand même !

  2. laura

    14 octobre 2013 at 19 h 40 min

    Attention à la transparence, c’est à double tranchant! Le résultat peut être élégant et féminin comme très vulgaire surtout si on a une poitrine opulente. Personnellement je préfère dévoiler mes bras ou mon dos tout en subtilité

  3. Polina

    18 octobre 2013 at 11 h 52 min

    Bon, autant dire que Saint Laurent, c’est importable dans la rue, même si ça en jette en photo ou sur un podium. J’aime beaucoup en revanche comment Viktoria Bekham s’est réappropriée cette tendance en la rendant plus sobre et facile à adopter.

  4. Carla

    8 novembre 2013 at 21 h 29 min

    Saint Laurent (pantalon), Michael Kors : j’aimerais pouvoir en faire mes tenues de travail de la saison prochaine. C’est magnifique, mais la transparence ne s’invitera pas dans mon dressing.
    Je m’en tiendrai à des hauts légers qui laissent transparaitre la lingerie.