Sunday vintage shopping

red spotty vintage scarf

A la recherche d’un foulard rouge à pois blancs depuis quelque temps, je profite d’une balade dominicale dans le Marais pour m’arrêter chez Kilo-Shop. Je trouve que le dimanche est le jour idéal pour chiner dans les friperies, l’ambiance et le rythme ralenti s’y prêtent bien. Il n’y a d’ailleurs presque personne dans la boutique en cette fin d’après-midi. Il me faut seulement quelques minutes pour trouver le foulard en question. Même pas besoin de fouiller, un foulard exactement comme je cherchais est en présentation à l’entrée, accroché par une pince au bord d’un grand bac de foulards. Il est ni trop petit, ni trop grand, ses pois sont de taille parfaite, il est en coton, idéal pour ne pas glisser dans les cheveux… bref il est parfait, il coûte 4€, je le prends, c’est presque trop facile ! Je pénètre un peu plus dans cette caverne d’Ali Baba histoire d’y jeter un œil.

Ce que j’apprécie chez Kilo-Shop c’est que tout y est bien rangé, par type de vêtement, couleur et motif, c’est un vrai bonheur. Cela me paraît d’ailleurs indispensable dans une friperie, si c’est le bazar, ça ne donne pas envie d’acheter. Je parcours rapidement les shorts en jean, puis les robes, les jupes, bof, je ne suis pas très inspirée…  Il faut préciser qu’il n’y a pas de cabine d’essayage, donc acheter un vêtement, c’est un peu la loterie. Il y a une chance sur deux pour qu’une fois chez vous, vous réalisiez que c’est un déguisement que vous avez trouvé et non un vêtement mettable. Cependant, ça fait partie du jeu, c’est tellement peu cher que le jeu en vaut la chandelle. Bon, je dis ça, je n’ai encore jamais sauté le pas d’acheter un vêtement en friperie mais ça viendra… quand le coup de cœur sera là.

Je poursuis mon chemin vers un grand bac en osier rempli de chaussures, dans un coin un peu sombre. Par curiosité, j’y plonge la main et du premier coup, j’en ressors un joli escarpin en cuir bleu marine à nœud doré. Je ne m’attendais pas à tomber sur une telle perle, sachant que 95% des chaussures voisines ne sont pas du tout à mon goût, d’un style trop vieillot. La pointure n’est pas écrite, la scène de mes richelieus en autruche se reproduit, je glisse mon pied dedans, il est parfaitement à ma taille, je n’en reviens pas. Sauf que je n’ai qu’une chaussure et que l’autre est quelque part dans ce pêle-mêle d’escarpins enchevêtrés. Je commence à fouiller rapidement mais impossible de dénicher la jumelle. Je me dis qu’il faut que je sois plus méthodique dans ma recherche. Je m’agenouille et commence à faire un grand tas d’un côté du bac pour pouvoir atteindre le fond mais toujours rien en vue. Je fais l’autre côté mais rien non plus. Je commence à perdre patience et me dis qu’elle n’y est peut-être pas et se cache ailleurs, dans un autre bac à chaussures. Je suis sur le point d’interrompre ma quête quand soudain quelque chose brille dans le fond, c’est le nœud doré de la jumelle que j’aperçois. Je l’extirpe, l’examine, l’essaie, enfile l’autre et commence à gambader dans les allées, toute fière de mon butin. Elles me plaisent beaucoup, reste à savoir combien elles coûtent. Comme son nom l’indique, chez Kilo-Shop, on paie au kilo. L’escarpin est muni d’une pastille rouge signifiant 20€ le kilo. Je m’empresse de les peser dans une des balances à la disposition des clients. Les jolies ne pèsent que 355g, ce qui fait 7,10€. Oui 7,10€ pour une paire d’escarpins en cuir en excellent état, probablement portées moins d’une dizaine de fois. C’est à peine le double du prix du foulard !

navy blue vintage shoes 2

Je suis ravie de cette affaire mais je ne veux pas m’arrêter là. Il me faut désormais un sac à main pour aller avec, je n’en ai aucun. Me voilà donc en recherche d’un sac à main en cuir bleu marine à détails dorés. Il y a tellement de choix ici que je suis persuadée de trouver l’élu. Une vingtaine de minutes plus tard, après avoir retourné, épluché tous les bacs et recoins de la boutique et éliminé quelques candidats, je choisis celui-ci.

sac vintage bleu marine intérieur sac

 

Couleur sublime, fermoir doré parfait, forme et taille idéales, excellent état, c’est lui que je veux. Il est également à 20€ le kilo. Il pèse 525g soit 10,50€ !! Je l’embarque et me dirige rapidement vers les caisses de peur de faire un carnage dans la boutique. En effet, j’ai aperçu plein d’autres jolis sacs au cours de ma fouille mais je reste raisonnable… Je reviendrai le mois prochain ! Cet interlude shopping m’a donc coûté la modique somme de 21,60€ ! Certes, je n’avais pas vraiment besoin de ces 3 accessoires mais quelle joie d’acheter de jolies pièces si peu chères, que je ne verrai sur personne d’autre. Comme disent les américains, « It made my day » et c’est déjà pas mal.

navy blue vintage bag and shoes foulard rouge à pois blancssac vintage porté navy blue vintage shoes chaussures portées

ticket de caisse kilo shop

 
Partager



4 Responses to "Sunday vintage shopping"

Add Comment
  1. Marie-Ange

    9 juillet 2013 at 20 h 47 min

    J’adore tout!! ça vaut vraiment le coup

  2. Mathilde

    12 juillet 2013 at 18 h 54 min

    J’aime aussi tout mais surtout les chaussures ! Ça fait super avec le nœud! Article vraiment sympa a lire …..

  3. laura

    17 juillet 2013 at 12 h 13 min

    Belles trouvailles! vive le bleu marine, j’adore! ça me donnerai presque envie de fouiner moi aussi en friperie…

  4. carla

    15 août 2013 at 20 h 37 min

    Escarpins superbes ! Et avant tout, j’adore le concept. Tu es la reine des bons plans ! :-)